Fédération Syndicale Unitaire
Publicité

Syndicat National de l’Administration Scolaire Universitaire et des Bibliothèques - Fédération Syndicale Unitaire


Accueil du site > Le SNASUB | 23 avril 2009

De la casse à la riposte

La casse de l’enseignement supérieur et de la recherche est en marche. Les attaques pleuvent de toutes parts, les ravages de la LRU commencent à se faire sentir, le démantèlement des organismes de recherche est en passe de se réaliser, les établissements sont soumis aux diktats des classements internationaux et la concurrence se généralise.

Face à cela, l’autonomie tant prônée par le ministère et soutenue par quelques présidents d’universités commence à prendre du plomb dans l’aile. Les mêmes qui applaudissaient encore hier en soutien aux réformes déchantent aujourd’hui : suppressions d’emplois, opacité dans la répartition des moyens budgétaires, remise en cause des statuts des personnels enseignants et BIATOS, individualisation des carrières, rémunération au mérite, …

Les établissements sont obligés de se débrouiller pour financer une partie de leurs activités en levant des fonds propres par la mise en place notamment de fondations, en attendant de pouvoir augmenter les frais d’inscription. Les présidents d’universités se transforment en véritables VRP pour récolter des moyens pour enseigner et faire de la recherche ! Car il ne faut pas se tromper, si l’Etat accorde encore quelques largesses pour faire passer la pilule de l’autonomie, cela ne saurait durer dans le temps. Et ce n’est pas la situation de crise économique dans laquelle on s’enfonce qui va permettre d’améliorer cette situation. Malgré ces attaques sans précédent, les personnels et étudiants résistent et organisent la riposte. Ce qui était présenté comme inéluctable est remis en cause par de plus en plus de personnels mobilisés aujourd’hui.

Documents