Fédération Syndicale Unitaire
Publicité

Syndicat National de l’Administration Scolaire Universitaire et des Bibliothèques - Fédération Syndicale Unitaire


Accueil du site > Infos pratiques > Fonction publique et service public | 24 avril 2009

Les conditions de travail

Les conditions matérielles et morales d’exercice du travail ont d’inévitables répercussions sur la santé, sur la vie personnelle et familiale.

Bien que tous les discours gouvernementaux demeurent basés sur la qualité du service public, les politiques mises en oeuvre s’attaquent à l’emploi public en le réduisant quantitativement mais aussi qualitativement. L’insuffisante considération accordée par l’Etat-employeur à ceux qui font fonctionner les services publics se lit dans la faiblesse des rémunérations, mais aussi dans des éléments destructeurs pour la santé : mise en concurrence des personnels entre eux, surcharge de travail, harcèlement.

Les politiques de réduction de l’emploi public jouent évidemment sur les conditions de travail : elles induisent des surcharges de travail, des heures supplémentaires – parfois non rémunérées – qui deviennent même un instrument de « management », notamment par la mise en concurrence des personnels.

La Fonction publique et le service public, étroitement liés, sont mis à mal par la contractualisation croissante qui s’affirme bien sûr par la précarité mais aussi jusque dans la situation d’emploi des fonctionnaires titulaires.

Tout cela est générateur de stress, d’accumulation de fatigue. La précarité des situations professionnelles a bien sûr des incidences sur la santé.

Nos gouvernants font l’éloge de " ceux qui travaillent dur ", en relançant un néo-stakhanovisme dopé aux heures supplémentaires, aux jours de congé remis aux calendes grecques avec le compte-épargne-temps, évacuant du coup la question de l’augmentation des salaires.

En même temps, les problèmes de santé au travail ne peuvent plus être niés, et tandis que le ministre du Travail, Xavier Bertrand a organisé deux conférences nationales sur les conditions de travail en moins d’un an, le ministère de la Fonction publique et celui de l’Education, ont entamé des discussions avec les organisations syndicales sur cette question.