Fédération Syndicale Unitaire
Publicité

Syndicat National de l’Administration Scolaire Universitaire et des Bibliothèques - Fédération Syndicale Unitaire


Accueil du site > Le SNASUB > Commissions paritaires et CT | 17 octobre 2014

Commission administrative paritaire nationale des SAENES, 15 octobre 2014

Déclaration préalable et compte-rendu ci-après

Compte rendu de la CAP nationale des SAENES réunie à PARIS ce mercredi 15 octobre 2014

- Son ordre du jour était principalement constitué par l’examen du tableau annuel de répartition des réductions d’ancienneté pour les personnels SAENES de la Hors académie c’est à dire exerçant dans les grands établissements publics nationaux (CNOUS, CNDP, CIEP...) ou dans les collectivités d’Outre-mer (Polynésie française, St Pierre et Miquelon, Mayotte...).

- 210 agents SAENES composent la Hors académie et aucun n’avait contesté les termes de son compte-rendu d’entretien professionnel annuel.

- Les éléments du calcul réglementaire (arrêté ministériel du 18 mars 2013) donnaient un nombre de 189 mois à répartir (210 x 90%), 60 possibilités de 2 mois et 69 possibilités d’un mois. (Il restera comme en 2013 un reliquat de 0,8 mois à répartir). 129 collègues bénéficieront donc d’une réduction d’ancienneté au titre de 2014.

- Nous nous sommes abstenus (nous ne votons pas contre des mesures collectives favorables aux collègues) lors du vote sur le tableau annuel d’attribution pour continuer à exprimer notre désaccord avec cette procédure qui fait découler de l’entretien professionnel annuel les procédures d’avancement d’échelon ou de grade (c’est l’application du décret n°2010-888 du 28 juillet 2010). Nous sommes opposés à l’individualisation à outrance que représente cette manière de faire, qui porte en elle les germes de la mise en concurrence des agents entre eux... alors que partout, nous travaillons en équipe ! L’administration et A&I-UNSA ont voté en faveur du tableau.

- Vous lirez ci-dessous et ICI notre déclaration lue préalablement à l’examen de l’ordre d u jour.

Pour les commissaires paritaires nationaux SAENES du SNASUB-FSU,

Philippe Lalouette : philippe.lalouette@ac-amiens.fr


Déclaration préalable des commissaires paritaires du SNASUB-FSU CAPN des SAENES du mercredi 15 octobre 2014

Discussions fonction publique : le SNASUB-FSU, avec la FSU, à l’offensive pour porter haut et fort les revendications des personnels

Notre CAPN de ce jour se déroule quelques jours seulement après le lancement des discussions entre le ministère de la fonction publique et les organisations syndicales. Les rencontres programmées auront comme ordre du jour rien de moins que « l’avenir de la fonction publique » et « les parcours professionnels, les carrières et les rémunérations » des agents publics. Nous l’avons déjà dit, le SNASUB-FSU, avec la FSU, est disponible dans cette discussion pour faire avancer la cause des personnels des filières non enseignantes de notre ministère - dont la filière de l’administration de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur. Ras-le-bol en effet, de constater régulièrement à quel point notre contribution quotidienne au bon fonctionnement de nos établissements et services n’est pas reconnue à sa juste place.

Pour les agents de catégorie B, nous tirerons un bilan sans concession de la mise en œuvre du nouvel espace statutaire. Si toute revalorisation même modique est bonne à prendre – la valeur du point d’indice est maintenant gelée depuis juillet 2010, jusqu’en 2017 ? - plus personne ne peut désormais présenter le NES comme LA revalorisation qui a permis la juste reconnaissance du rôle joué par les personnels de notre catégorie.

Les eaux du SMIC continuent en effet de menacer le pied de grille de la catégorie B et ce n’est sans doute pas fini ! Les 3 grades existant combinés à la disparition de l’examen professionnel qui permettait jadis de passer de la classe normale à la classe exceptionnelle rendent interminable le cheminement à l’intérieur du corps des SAENES. Et il n’est pas rare de rencontrer des collègues qui plafonnent au sommet de leur grade en attendant un avancement de grade au choix, qui tarde…

Nous n’aurons alors de cesse de plaider pour une reconstruction générale de la grille qui doit permettre une réelle reconstruction des carrières des agents de catégorie B en général, de celle des SAENES en particulier.

Nous serons par contre extrêmement vigilants lors de ces discussions à toute révision du statut de la fonction publique qui remettrait en cause nos droits acquis.

Pour une juste revalorisation de nos salaires et carrières, ras-le-bol de la politique des cacahuètes « indemnitaires »…

Nous avons pris connaissance fort récemment des annonces de notre ministre relatives à la rallonge indemnitaire pour les agents de catégorie C et B : 100 euros pour les premiers et 50 euros pour les seconds. Nous ne savons pas si cette annonce constitue LA mesure indemnitaire pour 2014 (voire pour les années à venir) mais le moins que l’on puisse en dire, c’est qu’elle n’est surtout pas à la hauteur du contentieux portant sur nos rémunérations.

Que l’on en juge seulement : cela représente un supplément de 1,79 point d’indice brut mensuel (à 4,63 euros bruts mensuels le point d’indice bloqué depuis le 1er juillet 2010) pour un collègue de catégorie C et 0,89 point d’indice brut mensuel pour un collègue de catégorie B ! Quel bel effort en effet, pour « reconnaître l’engagement des personnels qui, au quotidien, contribuent au bon fonctionnement du système scolaire et universitaire, pour la réussite de nos élèves et étudiants » selon les termes du communiqué de presse ministériel !

Documents