Fédération Syndicale Unitaire
Publicité

Syndicat National de l’Administration Scolaire Universitaire et des Bibliothèques - Fédération Syndicale Unitaire


Accueil du site > Prises de positions > Motions du BN et de la CAN du SNASUB | Bibliothèques | 1er décembre 2009

Soutien à la Bpi et au Centre Pompidou en grève contre la RGPP

La Commission administrative nationale du SNASUB-FSU, réunie le 1er décembre 2009 apporte son soutien à la lutte des personnels du Centre Pompidou et de la Bibliothèque publique d’information en grève reconductible contre les conséquences dramatiques de la Révision générale des politiques publiques pour l’avenir de la Bpi et du Centre Pompidou.

Au Centre Pompidou, 40 % des effectifs partiront en retraite dans les 10 prochaines années. L’application de la "norme" de non-remplacement d’un départ à la retraite sur deux aurait pour conséquence la suppression de 26 emplois en 2010 et 23 emplois en 2011. Après 9 jours de grève, ils n’ont obtenu qu’une légère réduction des suppressions prévues (18 au lieu de 26), sans aucun engagement pour les années à venir.

A la Bibliothèque publique d’information, sur 254 agents, 140 ont plus de 50 ans ; 82 plus de 55 ans, une quarantaine dépassent la soixantaine. 42 au moins devraient prendre leur retraite avant 2015. Cela se traduira par : plus de 20 suppressions de postes d’ici 2015. Et l’hémorragie ne pourra aller qu’en s’aggravant.

Relayant le mouvement initié par le Centre Pompidou et la Bibliothèque publique d’information, l’intersyndicale nationale culture a déposé un préavis de grève reconductible à partir du 2 décembre 2009 sur les revendications suivantes : · Non aux suppressions d’emplois et de postes ! · Non aux réductions de subventions des établissements publics, non au désengagement financier de l’état, non aux restrictions budgétaires ! · Retrait des mesures RGPP ! · Non au démantèlement du service public culturel ! · Pour le maintien des garanties statutaires pour l’ensemble des agents !

La Commission nationale administrative du SNASUB appelle tous les agents de la Culture à participer massivement à la grève pour faire triompher ces revendications.