Fédération Syndicale Unitaire
Publicité

Syndicat National de l’Administration Scolaire Universitaire et des Bibliothèques - Fédération Syndicale Unitaire


Accueil du site > Prises de positions > Communiqués du SNASUB | 15 décembre 2014

Elections professionnelles 2014


- Le SNASUB-FSU renforcé dans son projet syndical !

- Notre communiqué ICI


- En se lançant dans la campagne des élections professionnelles du 4 décembre dernier, le SNASUB-FSU avait conscience de la complexité de la situation sociale du pays, marquée par un enchevêtrement de crises : économique, sociale, politique… Nous nous étions résolument engagés dans la bataille contre l’austérité qui dégrade les conditions de vie du plus grand nombre, affaiblit l’économie, les services publics et qui encourage tous les replis. Cette bataille reste la nôtre. Dans cette situation de crise, plus que jamais, le SNASUB-FSU porte une orientation qui développe les solidarités entre les agents, les solidarités inter-filières et inter-catégorielles et exprime les revendications qu’il faut mettre en œuvre. Tel a été notre message dans ces élections professionnelles : rassembler les professions et développer le réseau de solidarité syndicale nécessaire à la construction des rapports de force pour gagner des avancées en faveur des personnels et faire reculer les politiques d’austérité.

Pour l’ensemble des personnels des trois filières - de l’administration de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur, des ingénieurs, techniciens de recherche et de formation et des bibliothèques de l’Etat - les taux de participation ont baissé par rapport aux derniers scrutins. Ce recul de la démocratie sociale s’explique pour partie par la modalité de vote, fort complexe pour un grand nombre d’électeurs qui devaient activer une autre adresse électronique que celle qu’ils utilisent dans leur quotidien professionnel. Cette raison ne doit cependant pas occulter la difficulté que rencontre le syndicalisme, plutôt éparpillé, et notamment celui qui ne renonce pas à porter haut et fort les revendications.

Le SNASUB-FSU confirme et renforce ses positions !

- Dans l’AENES, le SNASUB-FSU reste de loin la deuxième force syndicale. Il progresse de 0,17 point pour atteindre 24,38% des voix et obtient huit sièges dans les CAPN des AAE, des SAENES et des AdjAENES. Il renforce également ses positions dans les académies en obtenant près de 150 élus dans les CAPA.

- Dans l’ITRF, l’éclatement syndical est un peu plus grand cette fois-ci. De ce fait, le SNASUB-FSU baisse de 2,62 points pour recueillir 8,41% des suffrages. Il conserve toutefois ses trois élus dans la filière et est représenté dans les CAPN des adjoints techniques, des techniciens et des ingénieurs d’études. Dans les CAPA des adjoints techniques, il stabilise le nombre de ses élus à 22.

- Dans les bibliothèques, malgré une baisse importante de la participation, le SNASUB-FSU renforce sa position d’organisation syndicale majoritaire en obtenant 53,75% des voix sur la filière. Il progresse dans tous les corps : la part des suffrages exprimés qui se sont portés sur ses listes est en augmentation de 3,99 points. Nos 14 élus (pour un total de 22) continueront de défendre pied à pied les revendications et les droits des personnels dans les CAPN.

- Les syndicats de la FSU confirment, et de loin devant les autres organisations, leur première place dans les CCP des ANT non enseignants des académies. Ils obtiennent 54 élus (+3). Dans l’éducation nationale, comme dans l’enseignement supérieur et la recherche, les élus de la FSU défendront avec une détermination renforcée les conditions d’emploi et de rémunération des personnels non titulaires. Ils continueront de lutter contre la précarité et pour la titularisation des collègues.

- Dans les comités techniques ministériels, centraux, et de proximité, dans les CHSCT, au sein des délégations FSU, les élus du SNASUB-FSU, porteront les exigences d’amélioration des conditions de travail et de rattrapage du pouvoir d’achat. Nous continuerons d’exiger des créations d’emplois dans nos filières pour conforter le service public et les missions des personnels que nous représentons.

- Porteurs d’une orientation pour un syndicalisme inter-catégoriel et inter-filières, opposés à l’éparpillement syndical, nous continuerons à défendre les intérêts collectifs et individuels des personnels en dehors de tout clientélisme. De ce point de vue, le SNASUB-FSU sort renforcé de ces élections professionnelles, dans un contexte social pourtant difficile.

- C’est l’engagement de ses militant-e-s qui a permis au SNASUB-FSU de se renforcer. C’est également la confiance renouvelée ou acquise de tous les collègues qui ont voté pour ses listes. C’est un formidable encouragement à continuer encore plus déterminés ! A toutes et tous : merci !

Documents