Fédération Syndicale Unitaire
Publicité

Syndicat National de l’Administration Scolaire Universitaire et des Bibliothèques - Fédération Syndicale Unitaire


Accueil du site > Infos pratiques > Statuts et carrières | 13 novembre 2013

L’intégration des Attachés et CASU dans le CIGEM des Attachés


- Notre numéro spécial avec nos analyses, les grilles et toutes les informations : ICI

- une présentation de nos analyses ci-après :

L’intégration des Attachés et CASU dans le corps interministériel des Attachés

- La publication du décret n° 2013-876 du 30 septembre 2013 modifie de manière importante les conditions statutaires des attachés de l’administration de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur et des conseillers d’administration scolaire et universitaire : ils sont tous intégrés dans le corps interministériel des attachés d’administration de l’Etat, le fameux « CIGEM » des attachés !

- Certains se féliciteront de cette boîte à outils de petits bricoleurs des carrières (et surtout celles des autres). Par exemple, les défenseurs invétérés des mutualisations de service de l’Etat, comme l’office national de paie, dans une interministérialité arasante pour les droits des collègues. Par exemple encore, les chantres de « petites mesures » en lieu et place d’exigences audacieuses, cohérentes et unifiantes quels que soient son affectation, son poste, son grade, son corps ou sa catégorie… « Petites mesures » vendues aux personnels avec dans la main un miroir aux alouettes : mise en extinction du corps des CASU car l’avenir est aux administrateurs, défense aveugle et promotion acharnée de la PFR au prix de centaines de suppressions de postes…

- Et voilà maintenant vendue l’interministérialité comme levier d’harmonisation et de mobilité… Mais lesquelles ? Les premiers signes, dans la même livraison du Journal officiel que celui qui publia le décret, assombrissent déjà la chanson du lendemain.

- Les attachés seront dans une concurrence accrue pour décrocher les promotions ou mêmes les postes qui pourtant relèvent du simple droit à la carrière et devraient être accessibles à tous selon des critères clairs et objectifs.

- Les CASU sont renvoyés dans un grade-parking, celui des directeurs de services, dans le corps des attachés. L’éducation nationale comme l’enseignement supérieur, et à l’instar de tous les autres secteurs de la fonction publique de l’Etat, ont pourtant besoin d’un encadrement supérieur reposant sur des corps de catégorie A+. Et force est de constater que de ce point de vue, la filière administrative est le parent pauvre.

- Nous restons attachés, avec une inébranlable conviction, à une fonction publique de corps et non d’emplois. Nous ne nous résignerons jamais à tout ce qui peut laisser place à l’arbitraire et au clientélisme… Et de ce point de vue, nous n’accueillons pas bien l’adhésion au CiGEM des attachés du ministère de l’éducation nationale. Nous vous livrons nos analyses dans la publication ci-jointe.